Hamac : La cabine cachée !

Hamac : La cabine cachée !

 

Ce n ‘est pas la première fois que j’entrais dans un Hamac mais jamais je n’avais prêté attention à l’espace en arrière des banquettes de la cabine.
Pourtant, en y regardant de plus près, j’y ai découvert un volume aussi insoupçonné qu’inexploité (sauf par Mathieu, au parfum de la combine, et qui s’y glisse pour une sieste réparatrice de temps à autre lors des salons nautiques).

Me voilà donc en train de m’enfiler, entre la couchette et le banc du cockpit, pour atteindre cette fameuse zone arrière.

Le chantier a eu le bon goût d’entièrement « gelcoater » de blanc cet espace (notez la fixation du safran, qui reste accessible de l’intérieur).

L’espace est suffisamment vaste pour s’y asseoir.
Avec 78 cm de haut et autant de large sous les bancs, c’est 3 fois le volume que j’utilise pour les couchettes cercueil de mes enfants dans notre trimaran Astus 20 !

On peut même s’y allonger en travers mais l’espace sous le plancher du cockpit limite les possibilités de retournement.

Le test en configuration « famille »

Cela faisait quelques mois que le Chantier Escapade Marine et Nautical Trek envisageaient la possibilité d’un partenariat comme celui mis en place avec Astusboats… voilà donc l’occasion de se lancer dans un beau sujet de dissertation : étude et test de la croisière côtière à 5 sur un petit croiseur de 5,30 m.

Je vous rendrais ma copie d’ici quelques mois.

Jean-Marc Schwartz, décembre 2006

Laisser un commentaire

Fermer le menu