Le cockpit à 2 tables du Trek+Ultra (version 6)

Le cockpit à 2 tables du Trek+Ultra (version 6)

This entry is part 6 of 11 in the series Trek + Ultra

Cette version du Trek+Ultra favorise l’utilisation du cockpit lors des escales en proposant un spacieux carré avec 2 tables tout en conservant un couloir de circulation.

Après la fausse bonne idée du plancher de cockpit transformable en carré, exposée dans la version précédente (voir Trek+Ultra trimaran version 5), je me dis qu’il faudrait plutôt exploiter la largeur disponible au niveau du plancher du cockpit pour organiser la vie « de plain pied » et simplifier la circulation.

Si le coffre servant de cale pied central (1) est conservé pour accéder aux nombreuses affaires stockées sous le plancher du cockpit sans devoir descendre dans la cabine, cette fois, le carré s’organise de part et d’autre d’un couloir central.

De cette manière, on peut installer une, voir deux, table(s) sur les côtés du cockpit tout en conservant un passage entre la cabine et la jupe (ainsi que l’accès au stockage sous le plancher du cockpit, même lorsque tout le monde est attablé).

Pour pouvoir accueillir plus de personnes autour des tables peu profondes, les banquettes sur les trampolines se poursuivent en partie sur le cockpit via deux  retours. Le premier (2), collé derrière la cloison du rouf, offre un volume de rangement intéressant directement accessible depuis l’intérieur de la cabine.

Le second (3) permet au barreur de s’installer idéalement à 45 degrés pour profiter de la vue sur l’avant et sur les voiles, sans trop tourner la tête dans un cas comme dans l’autre.

Un tube cintré en inox ou alu (3), enrobé d’un coussinage, sert de dossier. La solution pour le fixer n’est pas évidente car cette barre ne doit pas gêner l’écoute de grand-voile à l’arrière et doit pouvoir se rabattre lorsqu’il s’agit d’utiliser le trampoline pour le couchage… Pas simple mais j’ai quelques idées pour y parvenir.

Par contre, le problème sur lequel je butte, c’est le déploiement du bimini-tente imaginé dans la version 5.

Il n’est plus possible d’utiliser exactement le même système à cause du retour des banquettes dans le cockpit (2) (ou alors, une fois replié sur les banquettes, la structure des biminis va couper en deux l’accès à la cabine)sad

Je me suis creusé la tête dans tous les sens pour trouver une solution efficace et élégante, mais sans succès notable pour l’instant…sheepish
A force de me triturer les méninges, j’ai dérivé jusqu’à obtenir la version suivante du Trek+Ultra qui me parait nettement plus intéressante.large smile
La version de cette page est donc surtout proposée à titre indicatif.

Histoires de capotes

Voici l’illustration des solutions de capote proposées par Richard et Jean-Claude dans les commentaires ci-dessous.


La première solution (les « capotes de landau pour jumeaux » de Richard)


Une variante avec des capotes plus grandes et repliables au dessus des trampolines comme suggéré par Jean-Claude. La toile intermédiaire entre les 2 capotes n’est pas aisée à fixer. Il faudra probablement s’aider de la bôme. Du coup, l’installation en tant que taux de soleil n’est pas optimum (temps d’installation).


Et voici la version repliable sur les flotteurs proposée par Jean-Claude. Ce ne sont plus des capotes mais les mêmes bimini top que ceux exposés dans la version 5 du Trek+Ultra, mais cette fois, ils sont repliés chacun vers l’extérieur (au dessus des trampolines et flotteurs).


On retrouve les mêmes possibilités d’installation rapide (notamment en tant que taud de soleil), il faut cependant prévoir une fixation (étanche à la pluie) entre les 2 biminis. C’est donc un peu plus long pour finaliser l’installation. Cependant, si l’on a seulement besoin du taud de soleil (ou que la météo de la nuit est bonne), il n’est pas nécessaire d’installer la bande d’étanchéité entre les biminis.

Series Navigation<< Le Trokril 21 à la sauce Trek+Ultra (version 5)Un Trek+Ultra au cockpit géant (version 7) >>

Cet article a 0 commentaires

  1. Richard

    Un landau pour jumeaux

    Les landaux pour jumeaux avaient deux capotes en face à face. L'espace entre les deux capotes était couvrable par une bande de toile amovible. Dans ton cas, chaque capote couvrirait une des banquettes en U.

    Si tu places les articulations des capotes de part et d'autre de la banquette en U, les arceaux peuvent se replier au dessus des dossiers des banquettes. Tu peux même déplier une ou deux capotes pour manger à l'ombre quand le soleil cogne fort.

    Le soir une bande de toile rectangulaire équipée de deux fermetures éclair joint les deux capotes pour l'ensemble en tente.

    Pour avoir une bonne hauteur sous arceaux sans trop augmenter la profondeur de l'assise , tu peux derrière le dossier créer des vides poches casier à bouteilles ou même des coffres qui absoberaient les capote pendant la navigation.

    Tu règles 4 problèmes d'un coup :

    1 – Tu garde cette nacelle coin repas qui me semble parfaite

    2 – Elle est facilement transformable en couchage

    3 – La circulation reste libre

    4 – Tu préserves le coffre sous plancher.

    1. Un landau pour jumeaux

      @ Richard : Il y a de l »idée… sauf que si les capotes se replient le long des dossiers, il n »y aura pas la hauteur suffisante pour s »asseoir dessous une fois qu »elles seront déployées sheepish (la tête va buter dedans) 

      D »autre part, les couchettes ne sont pas constituées par les banquettes et les tables rabaissées (car sinon, seulement 90 cm de largeur de couchage) ce qui fait que cette solution de capote ne permet de servir tel quel pour abriter le couchage…

      1. Richard

        Un landau pour jumeaux

        @ Jmarc : J'avais prévu un caisson derrière le dossier de la banquette. Ce qui permet d'avoir des arceaux plus longs donc plus de hauteur.

        Gros avantage tu traverse le bateau sans rien toucher avec la tête.

        Toi qui est le roi de la table qui fait aussi lit tu devrais trouver le moyen d'utiliser tes deux plateaux pour faire une grande piaule pour au moins 4 enfants.

        1. carré transformable en couchette

          @ Richard : lorsque c'est possible, je préfère utiliser les trampolines pour le couchage car c'est plus confortable, sans nécessiter de matelas épais et l'on évite d'encombrer le cockpit.

          C'est également pratique de pouvoir installer le coin couchage pendant qu'il fait encore jour plutot que de devoir attendre que l'on n'ait plus besoin de la table pour pouvoir l'installer. Par exemple, il arrive souvent que tout le monde aille se coucher pendant que je veille attablé en écrivant le journal du bord..

  2. le proto !!!!Bon..je sens qu »on appproche de l »ideal. Quand est ce que le projet est mis en route. Je piaffe d »impatience !!!!

  3. tipotastus

    Pliage des biminis

    Quelle créativité sur le site, tu t'absentes trois jours et presque le moule est en fabrication; chapeau pour cette bouilloire d'idées!

    Juste une idée à laquelle j'avais pensé pour l'astus, c'est de replier les deux biminis sur les trampolines pendant la navigation, donc en gardant le cockpit dégagé, mais dans le cockpit pendant le transport flotteurs repliés. L'arceau peut comme ça être assez grand pour apporter de la hauteur sans géner quand on ne l'utilise pas.

    Avec une toile additionnelle au centre et deux de coté, on peut obtenir une couverture totale.

    1. Richard

      Pliage des biminis

      @ Tipotastus : C'est la solution que je proposais dans "Landeau de jumeaux". En poussant l'idée un peu plus, faire ce coin repas dans une nacelle détachable et même transformable en BIB en cas de naufrage.

      1. tipotastus

        Pliage des biminis

        @ Richard : j'avais bien lu ton premier commentaire, je voulais juste suggérer à Jean-Marc que son dessin où l'on voit les arceaux repliés dans le cockpit pouvait être modifié en les rangeant des deux cotés.

        PS : j'ai deux soeurs jumelles !!

        1. Richard

          Pliage des biminis

          @ Tipotastus : J'ai également des soeures jumelles.

    2. Pliage des biminis

      @ Tipotastus : voici une illustration de la solution que tu proposes.

      J »ai ajouté un chapitre dans la page ci-dessus pour rassembler les diverses solutions suggérées.

      1. tipotastus

        Etanchéité des jonctions

        @ Jmarc :si cette solution devait voir le jour, le problème de l'étanchéité de la jonction centrale devrait s'inspirer de celle utilisée par Nautiraid pour la fermeture de l'arrière de leurs kayaks, super simple et très étanche. Le modèle est dans mon jardin !

  4. c est quoi le bato de jC LenoirComme annoncé dans le titre,….JC Lenoir c »est quoi ton bato ?

    1. tipotastus

      c est quoi le bato

      @ Jmvitto1 : c'est un Astus 20.1

      Il s'appelle "tipota", qui vient du grec et veut dire "rien du tout", clin d'oeil au retour au petit bateau après des beaucoup plus lourds; mon pseudo est donc  "tipotastus"

      Je viens de m'apercevoir que je n'ai jamais pris le temps de m'inscrire dans la liste des équipages, je le fais tout de suite.

  5. tipotastus

    Vous avez dit « dossiers tubulaires »

    Mise en oeuvre de la méthode « eric17 » : ça marche super et je peux ainsi insérer cette image où on voit bien la méthode de fixation des dossiers dans un cockpit maxi-cosy.

    PS : oui, c »est bien le proto du Trek+Ultra version 99.10.2 vu ce printemps au salon des multicoques de La Grande Motte

    Jean-Claude L

    1. Vous avez dit « dossiers tubulaires »

      @ Tipotastus : photo prise sur le nouvel Aventura 33 que j'ai BEAUCOUP aimé lorsque je l'ai découvert au printemps.

      Hormis la couleur qui me rappelle la cuisine en formica qu'avaient acheté mes parent en 1970, pour le confort, c'est top good, I like

Laisser un commentaire

Fermer le menu