Astus 20.1 : Tente « bimini central »

Astus 20.1 : Tente « bimini central »

Depuis que j’ai découvert que les biminis de taille « standard » n’étaient pas si « hors de prix » que cela, je m’intéresse à leur possible utilisation à bord de trimarans d’une vingtaine de pieds afin de constituer des abris multi-usage : taud de soleil, support de moustiquaire, tente nocturne et protection contre la pluie notamment.

Voici un premier essai imaginé sur un trimaran Astus 20.1.

Bimini central

Le bimini est fixé sur la lèvre de la jonction coque-pont. Replié, il s’escamote derrière les dossiers du cockpit et vient se ranger transversalement juste derrière la poutre arrière.

Une fois déployé, on obtient un taud de soleil résistant au vent et sous lequel on peut circuler debout.

On ne peut l’installer, par contre, que lorsque le bateau ne navigue pas sous voiles, car il faut pouvoir remonter la bôme d’une bonne soixantaine de centimètres.

Autre inconvénient de cette hauteur généreuse : l’ombre aura vite fait de se déporter vers un trampoline pour peu que le soleil soit un peu incliné.
Pour garder le cockpit à l’ombre, un morceau de toile latérale additionnelle serait donc nécessaire (en vert foncé sur le schéma ci-dessous).
D’une cinquantaine de centimètres de largeur, cette toile additionnelle est fixée au bimini d’un côté, et tendue de l’autre côté par des sandows crochetés aux extrémités des poutres.

Le soir (ou la pluie) venu, une toile permettrait de fermer l’ensemble.
On obtient alors un carré confortable avec des couchettes latérales. Espace, hauteur sous-barrot et protection… Que demande le peuple ?!

Un peu moins de fardage, peut être… Mais ici, c’est l’option confort qui est clairement mise en avant.
Si on accepte de vivre dans un carré où l’on ne tient pas debout, il suffit d’opter pour un bimini moins haut, ce qui limitera la prise au vent, tout en améliorant l’esthétique générale.

Des « fenêtres » transparentes permettent de jeter un œil dehors. Quant à la toile venant recouvrir l’entrée de la cabine, il faut qu’elle puisse être décrochée lorsqu’il s’agit de se rendre sur le pont avant, afin de retendre une amarre par exemple.

On notera que les montants latéraux du bimini viennent quelque peu entraver l’accès aux trampolines… un peu gênant mais pas rédhibitoire.

Version à bimini « élargi »

En optant pour un bimini plus large sur lequel on coupe et déplace les montants, on obtient un bimini élargi qui déborde du cockpit. On peut alors se passer des toiles additionnelles servant à augmenter la surface ombragée.

On peut également facilement protéger le carré des guêpes et des moustiques en passant une toile de moustiquaire par dessus le bimini, sans que celle-ci se retrouve collée contre le dos des personnes assises sur les bancs du cockpit.

De Jean-marc Schwartz, septembre 2009

Cet article a 0 commentaires

  1. Les fenêtresSalut Jean-Marc
    Les fenêtres c »est une bonne idée à condition d »avoir un rideau roulable pour les occulter la nuit venue.
    J »ai été obligé d »installer des rideaux dans la cabine du Hamac car les nuits de pleine lune on y voyait comme en plein jour.

    1. Idem pour l »Astus 20.2 ? La forme de la cabine du nouvel Astus 20.2 abandonne logiquement la forme tronconique au profit d »une section plus rectangulaire, offrant ainsi plus de place pour les têtes des occupants, une fois assis à l »intérieur.

      Les doubles poutres juxtaposées AV et AR ( à la manière de l »A22) engendreront une largeur accrue des trampolines ( enfin !), les poutres AV avancent dans le cockpit, et ne se trouvent plus au niveau de l »entrée de la cabine.

      Tous ces changements ne semblent pas impliquer de contraintes différentes pouvant influencer la conception de la tente bimini…Seule la partie de toile assurant la jonction entre le bimini et le rouf peut à la rigueur être légèrement différente ? 😉

      Jolie évolution pour ce trimaran sympathique , que cette version  » Point2″ !

    2. Mais que font les Astuciens ? Mais où elle est la fiche de l »astus 20.2 ? Attention, J-M, tu pourrais être pris de vistesse par http://www.trispeedcup 😉

      1. eric17

        ben oui , y »a 7 images sur le site en attendant des photos (aux armes paparazzi ?)

        1. J »étais à deux doigts…… …de mobiliser le peu d »énergie qui m »anime en ce moment pour créer la fiche de ce nouveau trimaran :rolleyes:

          Et, mon grand âge aidant ( dur, dur, de changer de dizaine…), je me suis fait la sage réflexion qu »il ne faudrait pas longtemps pour qu »un jeune et fougueux membre de NT ( Meuhhh non, je ne pensais pas à toi, Eric ! ) se charge de collecter les infos ad »hoc et crée la fiche illico !

          PHIL

        2. eric17

          bééé y »a trip-tic qui l »a faite y »a 2 heures, déjà, manquent que les (7) images…
          eh, c »est votre jardin, là, les gars…

        3. eric17

          j »avais pas bien regardé c »est hier qu »il a fait la fiche, Trip-Tic, alors z »allez pas faire les chochotes pour mettre les images, maintenant, sur votre nouveau chouchou

    3. impact significatifLa nouvelle version de l »Astus 20 n »est pas pour me déplaire vu qu »elle intègre une bonne partie de mes propositions faites aux chantier… Par contre, la nouveauté qui me chagrine, c »est d »avoir les poutres arrières plus avancées que sur la version 1 de l »Astus 20. :confused:

      Du coup, pour la tente « bimini central », ça marche beaucoup moins bien car les couchages latéraux se retrouvent, en partie, en avant des haubans. cela oblige donc à avoir une découpe de la tente au niveau des haubans avec un morceau de tente qui repart vers l »avant des trampolines (dans le genre de ce qui avait été fait par Virusboats sur le Magnum 21).
      Moralité : ça complique la réalisation, le montage, le fardage, … :frown:

      Par contre, le rouf anguleux devrait nettement faciliter la jonction entre la tente et l »entrée de la cabine.

    1. eric17 (Skipper Nautical Trek)

      « BUILDER RESOURCES » c »est la partie à visiter du site Butler Projects, si on cherche des bricolages nautiques…
      ça doit dater, vu le style des dessins (genre « popular méchanics » ou « système D » des années 60, mais à part la fixation de hublots en plexi, tout ça me semble pas mal. (Oui, si on fixe des hublots comme ça, ils vont se fendiller dans l »épaisseur en un ou 2 ans, because dilatations différentes des matériaux).

      Les plans de doris ou de prames à 30€ sont pas mal non plus….

  • Laisser un commentaire

    Fermer le menu