Île d’Herm (Anglo-Normande) en Leisure 23

Île d’Herm (Anglo-Normande) en Leisure 23

En route pour un tour dans les Iles anglo-normandes à l’été 2006, sur mon COBRAMOLD Leisure 23SL « SWEET CAT » , je me suis arrêté, entre SARK et GUERNSEY, à HERM.

C’est une très petite île, à environ 2 nautiques de ST PETER PORT, essentiellement agricole et touristique, peuplée de moins de cent habitants résidents permanents ; c’est un authentique paradis floral, sans véhicules, hormis quelques mini tracteurs agricoles.

L’accueil est très simple : vous rejoignez le port à marée haute (car il échoue totalement à basse mer) et vous allez vous amarrer , soit dans le port (dimensions 20 x 15 m environ, entrée largeur 8 m) soit à côté du port sur une grève d’échouage munie d’une chaîne traversière ; vous pouvez aussi frapper une ancre devant, une autre en poupe, et attendre l’échouage.

Vous aurez à payer une taxe de séjour dérisoire au bureau du port, et vous pouvez rester autant que bon vous semble.

HERM, entre SARK et GUERNSEY

petit plan de l’île

le port

SWEET CAT à l’échouage devant le port

Ensuite vous partez en ballade sur les sentiers de l’île, et vous verrez moult animaux sauvages : lapins, faisans, rapaces etc… Vous découvrirez les plages sensationnelles et quasi désertes.
Il y a un magasin de ravitaillement, mais pas de carburant ; Il y a aussi des restaurants et des hôtels de dimension familiale, qui sont alimentés par une navette venant de Guernsey

un mouillage sur la côte est, vu du chemin des douaniers

grève à marée basse devant le port

Vue de Herm, l’île de Brecquou, privée, à environ 2,5 nautiques, et l’affreux château qu’un imbécile a planté là…

l’église, datant du XI ième siècle

Alors, bon séjour à HERM ;
j’ai été charmé par SARK, mais HERM est encore plus « nature ».

Attention ! Comme partout en pays English : pas d’animal domestique à votre bord.

Texte et photos de Daniel CONVERSAT, décembre 2006

Laisser un commentaire

Fermer le menu