Sortie post hivernale en Gironde

Sortie post hivernale en Gironde

Escapade réalisée du 22 au 26 mars 2011

Aux aguets depuis février, je surprends une météo ambitieuse qui se permet un coup fourré à l’hiver, et par là même la folle opportunité d’une première sortie tant attendue.

Notre Triptyque 22/23 broutait paisiblement l’herbe nouvelle du jardin lorsqu’il fût prestement emmené ce mardi 22 vers Mortagne s/Gironde pour 5 jours de découverte.

Sans une négociation soutenue pour concilier les accès aux 3 petits ports convoités avec les courants, les vents, les hauteurs de marées et nos disponibilités respectives (Françoise et Gérard); ces trésors ne se seraient pas ouverts à notre modeste canot.

A peine mis à l’eau sur la grande cale déserte, il est déjà 19h et nous appareillons aussitôt pour arriver, 9 milles plus loin, au pôle nature de Vitrezay, avant la nuit ( pas de feux de route !).

 

Sur place, les bateaux à pibales (bébés anguilles venant de la mer des Sargasses ) encombrent le quai des visiteurs, le temps de la saison de pêche.
Un autre ponton s’offre à nous pour une nuit paisible.

Ok pour le jusant du surlendemain 9h et à peine 5 M pour rentrer et se vautrer en douceur dans la vase molle de port Maubert.
Nul épicerie ni restaurant en vue en cette saison, par bonheur Françoise avait prévu les repas pour trois jours.



Le 25 à 9h, nous voilà repartis au grand largue et 10 nœuds de vent, avec l’ exotisme d’une (mini) traversée océanique, une heure plus tard quand même !
Nous arrivons au port bien nommé de la Goulée, autre pays ; le Médocet l’accent du sud.




L’atterrissage se fait sur une rangée de fins bambous, plantés en zigzag sur 0,6 milles, jusqu’à rentrer dans le passage étroit et sinueux, entre un banc de sable et les joncs de la berge opposée, et là, sur une eau paisible, découvrir enfin l’ancien petit port ostréicole tout en fleur.

 

Dans ce village où les panneaux n’indiquent que des noms de châteaux, un petit resto sympa, bon et pas cher, nous accueille. La vie est belle !

Est-ce un cliché de constater l’équation « rares visiteurs = accueil chaleureux » ? Si tel est le cas, allons y sur la pointe de la quille …

Samedi 26, larguons les amarres peu avant la PM pour sortir Trizen sur la même marée à Mortagne.
Après une semaine de grand beau temps, ouf, le vent et la pluie sont annoncés pour demain …

Cet article a 13 commentaires

  1. Merci…

    … de nous faire découvrir cette navigation insolite.

    Gestion des marées, changement de courant, eau salée et échouage… Je me demande si la Gironde doit être considérée comme un cours d'eau ou s'il convient de parler de navigation en mer perplexed

  2.  

    Oui pour l »atlantique    

     

    D »autant plus qu »on y croise des cargos et que le phare de Cordouan  (Le phare de Cordouan en Astus 16.1 )  est à peine à 17 miles de port la Goulée !

     

    Catégorie Atlantique , comment ?

    G.

    1. c »est fait

      @ Gezee : j'ai déplacé la Gironde dans l'Atlantique !

  3. triptyque

    Sympa la découverte de ce plan d'eau et quel calme !

    C'est la première fois que je découvre des photos en navigation de ce trimaran. Je suis très étonné par la hauteur du rouf sur la photo avec ta coéquipiere. L'accès à bord doit être plus aisé que sur mon Astus 20.

    Les câbles qui relient, en oblique, la coque et les flotteurs ne vibrent t-ils pas trop en navigation?

    1. triptyque

      @ Eric B :

      Bonjour Éric,

      Françoise se tient debout dans le "carré " et moi sous le capot, pratique pour enfiler les pantalons !

      Les hâles bas de flotteurs ne me semblent pas vibrer, je pensais que c'était la dérive qui "chantait" au delà de 8 nœuds , à écouter de plus près !

      La Gironde peut aussi surprendre par ses "humeurs " attention au vent contre courants forts .

      1. triptyque

        @ Gezee : nous en méditerranée, on navigue sans pantalon (et sans chemise non plus) donc 1m40 de hauteur sous barrot, c'est suffisant wink

  4. babar74

    bonjour,

    La ballade hors saison ça ne manque pas de charme …

    Concernant votre Tryptique, vous n'avez pas de photos de l'intérieur perplexed Jean-Marc dans son commentaire sur le 23 donnait les deux couchettes latérales comme étant plutôt destiné à des enfants du fait du peu de place pour de grands pieds: quand est-il pour le votre ?

    Merci de vos réponse

    Cordialement

    1. bonjour,

      @ Babar74 :

       

      Bonjour babar,

      Trizen à été aménagé pour 2 + la possibilité d »un équipier supplémentaire chaussant du 37 au max !

      ( ou les pieds en éventail )

      Dans la tradition des combines multi-usages, le carré est modulable .

      La couchette BB est devenue une vraie cuisine , mini évier et réchaud.

      La couchette TB ( à l’origine sur le redans de la coque ) peut se déplacer sur le puits de dérive et devient de ce fait un « canapé tout confort  » ou la tête est à l »aise loin de la courbe du roof , une petite table (aussi table de cockpit ) vient se fixer dans le prolongement du plan de travail de la cuisine . Le tout sans toucher à la couchette double toujours disponible.

      Un regret ; pas très convivial pour recevoir les amis !   

      Je ferai des photos cet été et, promis, le descriptif du carré et ses mutations.

      Cordialement

      1. Aménagement pertinent !

        @ Gezee : bravo pour cette solution d »aménagement que je trouve plus judicieuse, ergonomiquement parlant, que celle du chantier.

        Je serais même allé plus loin en supprimant également la banquette tribord pour m »en servir comme immense équipet et… pour y installer une trappe ronde permettant de disposer d »un WC avec évacuation directe à la mer wink

        Et pour les invités, il reste les trampolines avec des tentes « 2 seconds ». c »est plus spacieux, confortable et intime que la banette dans la cabine. Et pour les repas à plus de 2, la tente « 2 seconds » serait déplacée sur le cockpit pour offrir un carré abrité et spacieux…

        En tout cas, un article illustré de photos pour présenter cet aménagement s »impose !

         

        1. Aménagement pertinent !

          @ Jmarc :

          Merci, à suivre …

           

  5. babar74

    Merci pour les réponses, et on attend les photos …

    1. système modulable

      @ Babar74 :

       

      le sujet n »est plus très frais, une petite brise matinale et c »est repartit  d »autant que Trizen est en vente !

      Un système modulable et simple transforme, en quelques secondes, la couchette tribord en fauteuil confortable pour lire ou manger sur la table du carré.

      la partie « carré » de la couchette tribord est emboîtée sur le redan pour la version couchette ou  emboîtée sur le puits de dérive  + un rond en bois pour poser la partie « jambes » du matelas en guise de dossier pour la version « fauteuil »

      Petits plaisirs :  

      Position ergonomique des jambes et des pieds, (+bas et  les pieds sur l »angle du 1er bouchain)

      La tête est  bien dégagée du roof

      En accord parfait avec la cuisine et la table (utilisable dans le cockpit )

      Inconvénient :

      Rester souple pour sortir pendant le petit déjeuner !

       

                
           

       

       

       

       

Laisser un commentaire

Fermer le menu