Marquage

Marquage

« Hier, pour la première fois de ma carrière nautique, j’ai eu droit à un contrôle maritime de la gendarmerie… puis le gendarme sympa revient vers nous pour me signaler qu’il faut que j’inscrive le nom du bateau et initiales du quartier maritime sur l’arrière de mon bateau… »

Jean-marc Schwartz (Triple Muses), avril 2007


Je viens de rechercher sur internet …. effectivement Monsieur le gentil gendarme a raison, voici l’extrait de la règlementation :

Marques des voiliers et des navires à moteurs

Les marques extérieures d’identité qui doivent être portées par le navire de plaisance sur sa coque varient selon la nature du navire, voilier ou bateau à moteur, son tonnage et la puissance du ou des moteurs.
….
Les marques extérieures d’identité sont les suivantes :
– Marque I : Nom du navire et nom ou initiales du quartier d’immatriculation, en lettres de couleur claire sur fond foncé ou de couleur foncée sur fond clair, à la poupe (pas de dimensions imposées).
….

Voiliers
– Jauge brute du navire égale ou supérieure à 2 tonneaux mais inférieure à 25 tonneaux : Marque I
– Jauge brute du navire inférieure à 2 tonneaux: Néant

L’ASTUS 20.1 étant donné pour 2,17 tonneaux, on est dans la cadre « Marque I ».
A nos pinceaux !

Jean-Claude L. (Tipota), avril 2007


Equipé d’un vulgaire rouleau de chaterton, me voilà donc cherchant le meilleur emplacement pour marquer provisoirement cette coque, avant la prochaine randonnée nautique, quelques jours plus tard.

J’évite l’arrière du flotteur malgré la suggestion du gendarme, ayant peur de tout décoller lors des immersions par vent fort. J’opte plutôt pour les jolies courbes des fesses généreuses de la belle !

Jean-marc (mai 2007)

Laisser un commentaire

Fermer le menu