Astus 20.1 : Chandelles d’aide au mâtage sur remorque

Astus 20.1 : Chandelles d’aide au mâtage sur remorque

Voici quelques photos des chandelles que j’ai faites pour le maintien latéral du mât lors du mâtage/démâtage.
Rien de bien nouveau sur le principe, puisque cette technique est réalisée sur bien des voiliers avec succès.

Le souci était de l’adapter à l’ASTUS 20.1 , vu la hauteur du pied de mât.
L’idéal aurait été un chandelier inox fixé de part et d’autre du pont, ce qui aurait également permis la pose de filières en rejoignant le balcon.
Je n’ai rien trouvé de tel sur le marché…
Le faire: trop compliqué pour moi, et le faire fabriquer: oups! trop coûteux!

Alors si, sur le bateau, ce n’est pas jouable, ce le sera sur la remorque.

Une longueur de tube de 30mm minimum, recoupé et soudé de façon idoine.

Des étriers pour la fixation (1) (se trouvent aisément chez les revendeurs de remorque).
Pour rigidifier et assurer les soudures du tube, un fer plat (2) en travers.

Deux équerres (3) (rayon bricolage charpente) + 2 pitons à œil en inox (4), et le tour est joué.

Le plus délicat, c’est de trouver le réglage en hauteur et dans l’axe du point pivot du mât … mais on y arrive!

Deux pontets sur le mât placés au plus haut que l’on puisse atteindre (environ 2 mètres).

Et ça marche, et même très bien!
Voilà une solution parmi d’autres. Si quelqu’un se lance dans cette réalisation, je reste à sa disposition pour d’éventuels conseils.

Bonnes navs à tous!

De Albert Cabofigue / id’fix

Autre réalisation possible

Je me permet de rajouter un chapitre à cet article d’Albert, car je trouve son idée très bonne (sûrement le moyen le plus sûr et le plus efficace pour stabiliser le mât pendant le matage)… mais dont la réalisation nécessite un poste à souder (ça peut se louer), mais aussi de savoir s’en servir.

Je me dis qu’avec de simples profilés rectilignes, on doit pouvoir arriver à un résultat comparable, en se servant des possibilités d’ancrages existant sur la remorque.

Le profilé principal (en rouge) serait fixé via le trou à proximité de la roue. On peut même utiliser un profilé tubulaire pour améliorer la prise au vent sur l’autoroute.

Les jambes de renforts (en vert clair), pourraient être fixées au boulon maintenant le rouleau, et à celui fixant le pare-vélo :

Reste ensuite à ajuster les longueurs pour que le point de fixation du bout soit bien aligné avec le pied de mât.

de Jean-Marc Schwartz

Cet article a 0 commentaires

  1. Mâtage Astus 20.1 – chandelles sur remorque

    Je me demande si un tube galvanisé cintré pour épouser les courbes du bâteau ne suffirait pas.

    Le systême est, en tout cas, excellent, et me rendrait la confiance que j'avais lors des opérations de mâtage avec mon Frenchcat de l'époque.

  2. Bonjour
    avez vous toujours ce matériel ?
    merci

Laisser un commentaire

Fermer le menu