TIKI 21 : Mise à l’eau

TIKI 21 : Mise à l’eau

J’ai acheté d’occasion cet hiver un Tiki 21 sur sa remorque.
Les conseils du vendeur, consistant à descendre les coques une par une, me semblent difficiles à appliquer (risque de bascule). Après renseignements, je les ai solidarisées sur la remorque avec des « mini poutres ».
Ça descend à peu près bien, mais la remontée sur la remorque est éreintante, même avec un palan.

Qui peut m’éclairer, me décrire la meilleure façon de faire ?

Comment ranger tous les accessoires, les éléments de pont dans la remorque ?
Je recherche des témoignages, des contacts, du partage d’expérience.

Merci

La réponse de Babar 74

La solution la plus simple, c’est de rendre chaque coque indépendante en ayant un ber à roulettes pour chacune.
Il faut prendre des roulettes sur-dimensionnées (genre celles des grosses poubelles !) et faire l’assemblage sur le terre plein.

Entre l’assemblage des coques, la pose des filets, le matage, etc. cela prend un certain temps  donc le choix de la cale et de son environnement direct, c’est déjà la moitié du problème.

Pour pouvoir exercer une traction efficace pour remonter les coques, il faut que le point d’attache soit le plus bas possible sur le ber (surtout pas sur la proue).

Avec mon Tiki 26 la première fois, une journée complète et le bateau était à l’eau à la nuit tombante.
Après une dizaine de montages et démontages, jamais moins de 6 heures (à deux).

Launching a Tiki 21

Une très jolie vidéo sur le montage d’un Tiki 21 :

La remorque spéciale de ItsaGamble

A voir sur le blog The Journey of Element a Tiki 21 :

 

 

Cet article a 3 commentaires

  1. babar74

    La solution la plus simple, c’est de rendre chaque coque indépendante en ayant un ber à roulettes pour chacune. Il faut prendre des roulettes sur-dimensionnées (genre celles des grosses poubelles!) et faire l’assemblage sur le terre plein. Entre l’assemblage des coques, la pose des filets, le matage, etc. cela prend un certain temps donc le choix de la cale et de son environnement direct, c’est déjà la moitié du problème. Pour pouvoir exercer une traction efficace pour remonter les coques, il faut que le point d’attache soit le plus bas possible sur le ber (surtout pas sur la proue). Avec mon Tiki 26 la première fois, une journée complète et le bateau était à l’eau à la nuit tombante: après une dizaine de montages et démontages, jamais moins de 6 heures (à deux). Par la suite, toujours convaincu par le principe du transportable, j’ai acheté un Skellig qui me prenait avec entrainement, entre 30 et 45 minutes pour le mettre à l’eau ou le sortir…

  2. babar74

    Le ber est en métal mais possible de bricoler les tiens qui sont en bois !

    >

Laisser un commentaire

Fermer le menu