Astus 20.1 : Essai de couchage de cockpit en toile

Astus 20.1 : Essai de couchage de cockpit en toile

J’ai testé ce week-end le montage de mon dispositif dans le cockpit de Baldaquin. Le résultat est mitigé :

– la toile tendue tient parfaitement sur les barres, et j’ai fixé directement sur ces dernières les quatre coins de la tente intérieure, pour rouler et dérouler l’ensemble facilement. Le tout est très léger et assez compact, et facile à glisser à l’intérieur du bateau.

– en revanche, les barres, mêmes plutôt solides, on tendance à se plier au centre, et j’ai donc du rajouter une sorte de « pied » côté poupe, et une simple cale en bois posée sur le bras de liaison des flotteurs côté proue. Cela évite que les barres ne se déforment (voir les photos).

– la mauvaise nouvelle, c’est que même fortement tendu, le dispositif n’est pas assez rigide pour obtenir un effet « trampoline ». En s’étendant dessus, on finit par toucher les bancs de cockpit. Ceci dit, il faut voir si à l’usage, avec un matelas mousse léger par exemple, cela ne permet pas de dormir chacun sur un côté…

Attention, sur certaines photos les supports en milieu de barre ne sont pas installés.

Emmanuel B. ( 03/05/2006)

Laisser un commentaire

Fermer le menu