Magnum 21 : Tentes pour trimaran

Magnum 21 : Tentes pour trimaran

La tente proposée par le chantier Virusboats

J’ai eu quelques infos par William (du chantier VirusBoats) sur le dernier modèle de tente mis au point par le chantier.

  • Cette tente recouvre l’ensemble des trampolines et du cockpit central.
  • Sa hauteur est limitée afin de minimiser la prise au vent.
  • Son toit est maintenu par 2 lattes horizontales.
  • Une découpe est prévu pour contourner les haubans.

Enfin, une toile PVC garnit le fond et évite le contact humide du trampoline.

Principale ombre au tableau : le prix qui avoisinerait les 1300 euros… Mais le chantier travaille pour parvenir à réduire ce prix (à suivre).

A signaler également un poids (une dizaine de kilos) et un encombrement non négligeable.

Utilisation de tente igloo

A la recherche d’une solution plus « light », j’ai testé le montage sur le trampoline d’une petite tente igloo 2 places.

Il s’agit du modèle Arpenaz T1 de chez Décathlon (seulement 19 euros), de 1,95 m de long par 1,25 m de large et 1,10 m de haut. Elle ne pèse que 2,3 kg !
Attention, ce modèle n’est plus au catalogue 2004, il reste encore des exemplaires de l’année dernière dans certains magasins… Dépêchez-vous !

1er constat : la stabilité et la largeur du Magnum 21 font que le montage à bord est vraiment facile et rapide (2 minutes).

2ème constat : on peut utiliser la tente sur le trampoline sans démonter le hauban. Il suffit de laisser la tente s’appuyer dessus.

3ème constat : même avec sa largeur réduite, l’impression à l’intérieur est très agréable.
Une fois entré dans ce « cocon », on oublie qu’on est sur un petit bateau (il ne faudrait pas que la mer soit trop agitée quand même).

Si on est seul, il faut détendre la sangle traversant longitudinalement le milieu du trampoline, pour que celui ci fasse hamac.

Si on est 2, laisser cette sangle tendue, ce qui forme 2 petits hamacs.
Le fait qu’une partie du couchage soit sur du dur (le pont du flotteur, ou le banc du cockpit) n’est pas gênant car le corps vient naturellement se glisser coté « hamac ».

il n’est pas obligatoire d’ajouter un matelas pneumatique épais. Un petit matelas de plage, un duvet ou un matelas auto-gonflant, suffisent à apporter un confort très correct.

Accès restreint

principal inconvénient : lorsqu’on sort de la tente, on débouche sur un petit bout de trampoline (35 cm environ).
Il faut donc faire attention en rentrant, ou en sortant de la tente, pour ne pas passer à l’eau… Il est d’ailleurs préférable de fixer la tente avec l’ouverture vers l’avant du trampoline pour éviter les « trous » du système de sanglage à l’arrière du trampoline. On profite également du hauban pour se tenir lorsqu’on rentre ou sort de la tente.

Tente familiale

Avant ce test, j’avais envisagé l’achat d’une tente à 2 chambres reliées par un tunnel (modèle « vis à vis » de marque Maréchal qu’on trouve à Décathlon à 119 euros).
Les chambres font un peu près la taille des trampolines et le tunnel qui les rejoint est un peu large, mais il peut assez être facilement réduit (une longue couture en zigzag à la machine à coudre).

L’intérêt était d’avoir un cockpit couvert, et des chambres qui ouvrent vers le cockpit.
D’autre part, la hauteur est très importante, voire trop, car on se retrouverait avec 2,20 m de hauteur sous barrot (bonjour la prise au vent en cas de baston…).
Il doit être possible de réduire la hauteur en enlevant un morceau des arceaux et en ressortant la machine à coudre…

L’inconvénient est de devoir retirer les haubans et les fixer ailleurs pour pouvoir installer la tente.

J’ai eu l’occasion depuis de tester le montage d’une tente de ce type… L’essai n’a pas été concluant 🙁

Tout d’abord, il faut beaucoup de place pour monter la tente (j’étais à l’étroit dans mon petit jardin).
Étalée par terre, elle fait environ 6 mètres de long par 3 m de large, et les arceaux font bien 6-7 mètres de long !

Je me vois mal en train de monter cela à bord du Magnum 21… Peut-être faut-il prévoir un montage sur la plage, puis transport de l’ensemble sur le bateau ? (il m’est arrivé de mouiller dans des endroits où la plage était bien plus petite encore que mon jardin…).

Ensuite, il faut pas mal de temps pour monter ce type de tente (il est indiqué 20 minutes sur la notice). Moi, j’ai arrêté le test au bout de 8 minutes : je n’avais pas encore enfilé le 2ème arceau dans les longs goussets (pas très pratiques) et il m’en restait encore 3 autres à enfiler.

A ce temps, il faudra ajouter celui nécessaire pour déplacer les haubans afin d’installer cette grande tente.

En comparaison, pour la petite tente igloo de 2 places, il m’a fallu 2 minutes 30 pour la monter dans mon salon et 1 minute 30 pour la démonter et la ranger dans son sac !
Donc mon choix est définitivement fait, ce sera 2 petites tentes igloo de 2 places sur chaque trampoline.

Jean-Marc Schwartz (Raz’ Motte) ( 01/05/2004)

Laisser un commentaire

Fermer le menu