Elargir un trimaran Astus 20.1 juste pour le couchage

Elargir un trimaran Astus 20.1 juste pour le couchage

Le printemps est là avec ses beaux jours, ses fleurs et les envies d’escapades nautiques qui reprennent…

Et comme chaque année, la tribu des Astus 20 est en ébullition pour savoir comment organiser son couchage à bord pour la nouvelle saison, avec ces enfants qui grandissent et ces parents qui aspirent à plus de confort et moins de manipulations lorsqu’arrive l’heure d’aller au lit.wink


Quand les enfants squattent la cabine, les parents doivent répondre à un choix cornélien : installer la couche nuptiale en occupant tout le cockpit ou faire chambre à part, chacun sur son trampoline…

Cette année, c’est Christophe qui a dégainé le premier en testant ce week-end son système d’élargissement des trampolines.

Installé uniquement pour le couchage, ces rallonges permettent de doubler la capacité de couchage des trampolines.

Je rebondis sur son idée pour suggérer une autre solution : rallonger les poutres par l’intérieur plutôt que par l’extérieur…


On confectionne 2 manchons (en vert) constitués chacun d’un bout de tube du même diamètre que la poutre coulissante et dans lesquels sont emmanchés 2 tubes de diamètres plus réduits (ça ressemble aux poutres manchonnées des Magnum mais en plus court).

On installe ces manchons avant la mise à l’eau. Pour cela, il faut déboiter complètement un flotteur, enfiler les manchons puis emboiter de nouveau le flotteur avec ses poutres rallongées.

En fin de journée, lors de l’installation du campement, on élargi l’Astus 20 en faisant simplement coulisser les poutres rallongées puis l’on rajoute un morceau de trampoline afin d’obtenir une largeur de couchage capable d’accueillir 2 adultes.

Les avantages de cette solution :

  • Pas très compliqué à bricoler.
  • On conserve les poutres d’origine.
  • Le bateau navigue avec sa largeur d’origine donc pas nécessaire de renforcer la structure.
  • meilleure stabilité au mouillage.
  • On peut s’installer un lit « king size » si on le souhaite (il suffit de faire un grand manchon).

Les inconvénients :

  • installation un peu compliquée des manchons à la mise à l’eau et à la sortie de l’eau.
  • manipulation chaque soir et chaque matin pour élargir et installer les trampolines supplémentaires (même s’ils peuvent rester repliés le long de la coque durant la journée).

Cet article a 0 commentaires

  1.  

    Au titre des inconvénients il faut peut être rajouter impossibilité de replier les flotteurs au port. Tu me diras, que si on élargi les flotteurs pour coucher sur les trampos, on sans fout un peu de ne pas pouvoir les replier au port vu qu’on y dormira pas…

    Un autre inconvénient plus réel il faut probablement avoir une cale ou l’on puisse mettre à l’eau flotteurs dépliés (à la taille prévue pour la navigation)… Enlever le flotteur et le remettre, dans l’eau, près de la cale, n’est pas faisable partout sans compter la température de l’eau.

     

    N’empêche que plus j’y pense, plus je me dis que c’est une bonne idée. 

    Ou du moins, une bonne idée qui ne demande qu'a être à amélioré…

    1. mise à l »eau en partie replié

      @ Laurent S. _Logalicama_ : En fait, tu peux installer les manchons sur la cale puis replier au maximum le bateau pour le mettre à l'eau.

      La largeur de couchage actuelle (en comptant le dessus du flotteur) fait environ 1m de large. Si tu rajoutes 50 cm de manchon que d'un coté (pour arriver à un couchage d'environ 1m50 de large) , il te faut une cale d'un peu plus de 3m de large au lieu d'une cale de 2m50 (pour 2 manchons de 50 cm, la cale devra faire un peu plus de 3m50 ce qui est le cas de la grande majorité des cales…).

  2. Peut mieux faire

    Devoir démonter un (ou deux) flotteur sur la cale de mise à l »eau, c »est tout a fait acceptable lorsque l »on part 15 jours en rando l »été. Par contre, faire cette manip lors d »une rando week-end, ça devient lourd car cela rejoute du temps et des manipulations pas forcément évidentes à se taper 2 jours d »affilé sheepish

    Autant avoir un système de démontage comme sur les magnum 21 récents ou les tricat car au moins, on évite de devoir porter les flotteurs.

    Par contre, il me vient d »autres idées pour éviter ce démontage large smile … Je prépare quelques schéma et je vous mets ça dans sur une autre page

Laisser un commentaire

Fermer le menu