WC secs intégrés

WC secs intégrés

Voici une réalisation de WC « secs » intégrés à l’Astus 20. L’idée est de profiter de l’espace et de la hauteur dans la cabine pour installer un WC amovible ne nécessitant ni eau, ni évacuation, ni produit chimique.

Le WC prend place dans l’ouverture de l’échancrure de la couchette double.

Utiliser la planche fermant la couchette double comme gabarit pour réaliser une nouvelle planche (mais on pourrait également utiliser directement la planche du couchage, sauf si l’on souhaite l’utiliser comme pied de table par exemple).

Découper une ouverture circulaire à la scie sauteuse, d’un diamètre correspondant au diamètre extérieur du haut du seau obligatoire à bord. Garder le cercle découpé qui pourra servir de couvercle et permettre ainsi l’installation du couchage.

Réaliser ensuite une couronne découpée dans une autre planche avec un diamètre intérieur correspondant au diamètre intérieur du haut du saut. En fixant cette couronne sur la première planche découpée, on peut alors y glisser le seau dont le haut est maintenant au ras de la première planche.

Il ne reste plus qu’à réaliser la lunette des WC en prenant soin d’évider le bois pour que l’anse du seau puisse s’y loger.

UTILISATION A BORD :

Installer la planche « trouée » dans l’espace prévu en bout de la couchette double.

Installer un sac poubelle dans le seau, en s’arrangeant pour que le fond du sac ne soit qu’à une quinzaine de centimètres du haut du seau, puis placer le seau dans son trou.

Déplier une couche culotte (un modèle « junior 12-25 kg », premier prix, est suffisant) au fond du sac et coincer les coins supérieurs de la couche entre le seau et la planche afin que la couche ne puisse pas glisser ni se replier.

Positionnez la lunette, installez vous confortablement… et profitez de la vue sur l’extérieur en toute tranquillité.

La première fois que je me suis installé sur ce trône pour le tester en situation réelle, j’étais beaché sur la plage. Une femme se promenant sur le sable s’est alors arrêté en engageant la conversation avec moi, sans se douter le moins du monde de ce que j’étais en train de faire…

Une fois l’affaire entendue, il ne vous reste plus qu’à rouler la couche sur elle-même et à la fermer à l’aide des adhésifs prévus puis à l’évacuer dans la poubelle la plus proche. S’il n’y a pas de poubelle à proximité, ne jetez surtout pas cette couche dans la nature ! Il suffit de la stocker provisoirement dans un sac à l’arrière du cockpit pour ne pas être dérangé par les odeurs.

A noter qu’une fois le système retiré, il est très facile de le ranger compte tenu de sa forme plate d’environ 4 cm d’épaisseur (contrairement à un WC chimique).

Laisser un commentaire

Fermer le menu