Hamac : Vide-poches

Hamac : Vide-poches

En solitaire, il est toujours délicat de quitter la barre pour récupérer ses jumelles, sa paire de lunettes, ou son téléphone portable (sauf pour ceux qui possèdent un pilote automatique).

La solution : installer de petits vide-poches de part et d’autre de la descente de la cabine.

Les patères ne sont pas là pour donner un style « Louis Croix Vé Bâton » à la déco, mais pour bloquer les lunettes, accrocher les jumelles, l’anémomètre, ou d’autres objets à garder à portée de main.

Ces patères sont réalisées avec une rondelle de contreplaqué découpée à la scie cloche et des boules de bois, qui sont des boules d’antimite à glisser dans les tiroirs à linge.

Les deux côtés de la descente de la cabine étant équipés des mêmes vide-poches, il est possible, au mouillage, de tendre entre eux un élastique et d’y fixer, avec des pinces à linge, un grand torchon que l’on noue à son autre extrémité sous la bôme. Une manche à air très efficace (sauf pour les moustiques).

Cet article a 0 commentaires

  1. : Salut Richard

    encore un bon bricolage d’effectué, et toujour avec le meme soin , bravo
    Une question, comment as tu fixé le tout sur la cloison, tu n’as surement pas perçé non?
    Un collage, si oui quel produit?
    Merci de ta reponse , et a un de ces jours.

    1. Troll (Equipier Nautical Trek)

      collages : je réponds avant Richard : la colle-mastic type « sans clou ni vis » qualité marine est un produit fantastique, et ça se nettoie facilement à l’acétone. Certains chantiers l’emploient pour fixer des pièces d’accastillage, et je pense que c’est mieux que la colle (epoxy, PPU) pour des pièces qu’il faudra bien un jour changer, comme un liston, par ex.

      1. Troll (Equipier Nautical Trek)

        après réflexion … : y’a plein de boites en plastique (genre « de chocolat en poudre » ou « de coton-tiges ») qui, collées au double-face, feraient d’excellents vide-poches, et permettraient de gagner quelques heurs de nav (et, en plus, de moins remplir les poubelles avec des emballages)
        C’est ce que j’utilise dans mon atelier pour ranger les merdouilles, c’est bien pratique

        1. collage : Merci Troll pour ta réponse concernant la colle 😉

          Pour les boites de chocolat , je partage ton avis quand a leur utilité dans le garage, mais en ce qui concerne l’ammenagement du bateau…. désolé mais NON, ce n’est pas ma conception de ce que je souhaite comme résultat :rolleyes: et connaissant Richard et le travail effectué dans son bateau, je suis sur qu’il comprendra ma position.
          Maintenant je respecte les choix de chacun

          1. Troll (Equipier Nautical Trek)

            euh.. : c’est juste que je suis en train de faire une boite à peinture à partir d’une caisse de bouteille en bois, et que j’ai décidé à la dernière minute … de ne pas y mettre de marqueterie (j’ai parfois tendance à assouvir mes bas instincts sur les diptères)…
            Et en plus, plutôt puriste (ben oui Ben )je n’aime pas trop le mélange bois-plastique.
            Enfin ça dépend..

          2. Troll (Equipier Nautical Trek)

            et puis, hé : tu peux enlever les étiquettes avant de coller les boites à chocolat, ça fait plus classe …
            Encore qu’une vieille boite (collector) de yabon ….

          3. je vois….. : tu te fais la main avant de commencer cette fameuse construction de ton navire, c’est bien, mais rassure moi, les diptéres, se sont les moustiques ou autres insectes a trompe suceuse auquels tu fais reference, et non a une reproduction d’un edifice antique avec des colonnes, ce qui serait original pour une boite a peinture
            Sinon il est vrai que du plastique dans un beau bateau bois , ce n’est pas le plus joli!
            Mais dans un bateau plastique tout blanc a l’interieur comme a l’exterieur, qui fait plutot penser a un laboratoire , rajouter quelques touches de bois pourvu que cela soit utile, ça rechauffe un peu l’ambiance et puis il n’est pas obligatoire de garder la couleur du bois!

          4. Troll (Equipier Nautical Trek)

            le plus dur, : ça va être d’éviter le perfectionnisme.

            ça (= saloper le boulot pour aller le plus vite possible) a été un des objectifs de ma première construction => réussite partielle! Déformation d’ingénieur (= « pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué »), je n’ai pas pu m’empêcher de sodomiser quelques mouches au passage … => plein de temps perdu !

            Quand je vois le chantier de Thierry sur son F22 (qu’est-ce qu’il va vite!), et la mise à l’eau du Scarab 22 de Louis ce WE de Toussaint (photos en lignes ce soir 04/11/09, voir aussi ses conclusions sur la conduite du chantier) ça me donne vraiment envie de recommencer :shocked: :shocked:

          5. Troll (Equipier Nautical Trek)

            l’a mangé un mot.. : j’avais pourtant écrit : « objectif de ma première construction »
            (= un doris plan Devlin en CP, de 5.5 m … que j’ai semi-ponté, avec « casquette style mousquetaire » en strips de red cedar et autres ziboimboins)

          6. Troll (Equipier Nautical Trek)

            essais / bug… : si j’écris
            construction = *
            (*constr..tion suivi du signe =), « IL » me fait quoi ?

          7. Troll (Equipier Nautical Trek)

            c’est ça ! : ça me l’avait déjà fait une fois : mot finissant par « tion » suivi du signe « égal », il aime pas, pépère et il efface tout !
            -tion =
            -tion =
            -tion =
            ça doit être une ruse du langage de program° à JMarc

    2. Envoyez la colle ! : C’est de la colle Patex genre sans clou ni vis

      Amts

Laisser un commentaire

Fermer le menu