Astus 20.1 : Pression dans les flotteurs

Nous avons fait des trous dans les flotteurs de notre Astus 20.1 (à l’arrière, sous le rebord, diamètre 3 mm) pour éviter les changements de pression à l’intérieur qui sont inévitables avec la chaleur, sauf à les remplir entièrement de mousse (mais cela devrait être fait à la construction et ce n’est pas totalement évident).

Constatations faites sur le bateau de Jacques M. :

  • Après une journée chaude, il a constaté que suite à un refroidissement, les flotteurs étaient en dépression (Cela se voyait à leur forme à l’oeil nu), Il a eu beaucoup de mal à ouvrir les trappes, et les flotteurs ont repris alors leur forme.
  • Lors de la sortie d’essai, rafales à 6, nous avons perdu une trappe. Elle a dû sauter lors d’un choc dans une vague, qui a provoqué une déformation du flotteur et une surpression à l’intérieur. Nous avons imaginé qu’il était alors peut-être déjà en surpression. J’ai pensé alors qu’il faudrait mettre un dispositif de type soupape de surpression pour éviter que cela ne se reproduise.

En conclusion sur les flotteurs :

Comme il reste un volume libre important dans les flotteurs, les simples variations de température vont les faire travailler anormalement si ils sont complètement étanches.
Le petit trou est là pour éviter ça.

Philippe S. ( 19/10/2005)

Laisser un commentaire

Fermer le menu